La Yogathérapie


La Yogathérapie: Comment prévenir et guérir en créant un pont entre son corps et son mental.
Article rédigé par Lucie Chojnicki - Laksmi Yoga, pour therapeutes.ch

Lorsque nous entendons le mot yoga, spontanément, nous pensons à la pratique de postures plus ou moins acrobatiques, dans un décor de rêves…

Mais cette vision ne montre que l’aspect superficiel du yoga.

Or il s’avère que cette pratique, ou plutôt cet ensemble de pratiques comporte aussi une dimension plus profonde, une dimension qui permet de prendre soin de son corps, de son coeur, de son âme.

          « Prends soin de ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester. »
Proverbe indien

C’est ce qui explique qu’au delà de l’aspect spirituel ou de l’effet de mode, en Inde le yoga fait partie intégrante de l’Ayurvéda (la médecine traditionnelle indienne).

Le yoga peut donc être considéré comme une pratique thérapeutique dès lors que l’on s’appuie sur ses techniques pour répondre à un questionnement, pour surmonter un obstacle, ou pour retrouver un mieux être physique et psychique.

Et cela peut concerner chacun d’entre nous, à chaque étape de notre vie.

Dès l’enfance, des difficultés scolaires, un besoin de retrouver de la confiance en soi seront accompagnés par des visualisations positives, des postures amenant l’enfant à un sentiment de force.

Tout au long de la scolarité, des techniques de concentration et de relaxation s’avèrent être un soutient efficace pour chaque étudiant qui en ressent le besoin.

Notre vie d’adulte nous met parfois face à des défis sur les plans physique, psychique et relationnel. Un dosage approprié d’exercices respiratoires et posturaux ainsi que des prises de conscience personnelles sont les clés d’un accompagnement réussi.

En fonction de vos besoins, un(e) thérapeute à l’écoute, bienveillant(e) vous apprendra à:

  • Retrouver une mobilité perdue
  • Gérer les douleurs chroniques
  • Améliorer la qualité de votre sommeil
  • Faciliter votre digestion en cas de troubles
  • Vous diriger vers des relations plus harmonieuses avec vous-même et avec les autres en cultivant la bienveillance, le lâcher-prise, le pardon, la rigueur, la persévérance, l’acceptation, le contentement…

« La vie ce n’est pas d’attendre que les orages passent, c’est d’apprendre à danser sous la pluie.»
Sénèque

Car la yogathérapie offre un pont entre notre mental et notre corps en leur permettant de s’exprimer d’une même voix.

Ce sont en effet les dissonances entre les deux discours qui devraient nous alerter avant même de faire face à une douleur ou une maladie.

Si vous souffrez de douleurs lombaires, peut-être en avez-vous « plein le dos » de quelque chose?

Votre digestion est perturbée? Demandez-vous quelle est la situation dans votre vie que vous n’arrivez pas à digérer…

Dans ces cas, vous pouvez choisir de soulager vos maux de dos, d’adapter votre régime alimentaire. Mais sur le long terme, est-ce vraiment efficace?

En effet, lorsque nous nous brisons un os, il faut 4 à 6 semaines pour qu’il se répare. Pas moins. Et bien souvent il est maintenu dans un plâtre ou une attelle. Puis s’ensuit une période de rééducation plus ou moins longue pour optimiser la récupération.

Cela vous semble logique, n’est-ce pas?

Et lorsque c’est notre âme qui est fissurée, nous autorisons-nous vraiment à prendre le temps nécessaire pour la réparer?

Nous devons accepter que la reconstruction est un processus.

Il s’agira dans un premier temps d’apprendre à (re) devenir une mère bienveillante pour soi-même. Parfois au préalable, nous devrons nous sortir du rôle de victime dans lequel nous nous sommes enfermé malgré nous.

Apprendre à nous aimer… pour mieux aimer les autres… pour être dans la vérité envers nous-même et oser enfin nous affirmer haut et fort… pour mieux profiter des petits plaisirs de la vie et savourer la légèreté du contentement.

Une fois libéré(e) de ce qui nous entravait, nous avons alors en nous l’espace nécessaire pour apprendre à mieux nous connaitre, pour comprendre, accepter, maitriser nos émotions.

C’est ainsi que respiration en conscience, mouvements doux, relaxation profonde et assise méditative vous permettront de faire enfin confiance à votre intuition pour vous laisser guider sur les bons chemins tout au long de votre vie.

« Connais-toi toi-même et tu connaitras l’Univers. »
Socrate

Merci à Lucie Chojnicki - Laksmi Yoga pour la redaction de cet article.
Pour plus d'informations : laksmi-yoga.ch